Découvrez les actus

Dogfinance

1917 abonnés
Paris (75)
< 50 salariés
Partager
Economie

Le juste équilibre : Le secret d'un redressement réussi entre court terme et stratégie

Alors qu’un retour à la normal du volume défaillance d’entreprises se profile, comment celles qui réussiront à passer entre les mailles du filet se redresseront ? Réussir l’arbitrage entre court et long terme est un défi pour les directions financières. Comment jongler avec les aléas et la gestion de cash tout en maintenant la confiance des parties prenantes de l’entreprises ? Quelles stratégies sont privilégiées par nos experts sur ce panel ? 

 

Le secret d'un redressement réussi réside effectivement dans la capacité à trouver un équilibre entre les actions à court terme et la vision stratégique à long terme. Thierry Miremont Senior Managing Director, Head of Corporate Finance & Restructuring France chez FTI Consulting nous dit « Le court et le long terme, l’un ne va pas sans l’autre ». 

 

Cet équilibre est très crucial pour, la stabilité immédiate, lorsqu'une entreprise traverse des difficultés, il est essentiel de prendre des mesures rapides pour rétablir sa stabilité financière et opérationnelle à court terme. Cela peut inclure des actions telles que la réduction des coûts, l'amélioration de l'efficacité opérationnelle, la gestion de la trésorerie et la renégociation des contrats et la vision stratégique à long terme, cela implique de réfléchir aux changements nécessaires pour repositionner l'entreprise sur le marché, identifier de nouvelles opportunités de croissance, développer des avantages concurrentiels durables et aligner les ressources et les compétences sur la réalisation de cette vision.

 

En conclusion, pour réussir un redressement, il est primordial de trouver un équilibre entre les actions à court terme et la vision stratégique à long terme. Cela implique de prendre des mesures immédiates pour stabiliser l'entreprise tout en travaillant sur une vision claire et en alignant les actions sur cette vision. La communication, l'adaptabilité et la mobilisation de toutes les parties prenantes sont essentielles pour assurer un redressement réussi.

 

En tant que partenaire Sommet Restructuration & Transformation 2023, Dogfinance a assisté à cette conférence en présence de Olivier Dambricourt Président-directeur général chez Moret Industries Group, Sébastien Gauthier Associé chez Alandia Industries, Guillaume de Goÿs Président-directeur général chez Aluminium Dunkerque et Thierry Miremont Senior Managing Direcot, Head of Corporate Finance & Restructuring France chez FTI Consulting

0 commentaire
C